La collection

numero 1

Cette lampe, en laiton ciselée, est l’exemplaire no. 1 de la collection « Héphaïstos » ;
elle a été achetée chez un antiquaire de Leyden (NL) en 1954.

Naissance de la collection « Héphaïstos »

Depuis plus de quarante ans, je collectionne des lampes à huile. Et l’idée de collectionner des lampes à huile est venue lors d’un voyage en Hollande, chez un antiquaire de Leyden. Par la sagacité de ma femme et sur son insistance, nous avions acheté une de ces magnifiques lampes à huile hollandaises. Et voilà l’exemplaire numéro un d’une collection, que j’ose dire unique, de maintenant quelque mille six cents lampes et quelques objets parents, que nous avons par la suite appelés « collection Héphaïstos » du nom du Dieu grec du feu.

Depuis ce premier voyage, quelques autres nous ont conduits dans bien des endroits, dans bien des musées, dans bien des lieux historiques et sur bien des sites archéologiques. Ainsi, nous avons eu le temps de faire plus ample connaissance avec une quantité innombrable de lampes à huile d’un peu partout dans le monde, avec les modèles les plus variés, allant des lampes phéniciennes du troisième millénaire avant J-C au Quinquet et à la lampe Pigeon dont on se souvient encore de nos jours, en passant, entre autres, par les lampes sacrales, cultuelles et votives, de toutes les époques.

Remarque quant à la grandeur des lampes de la Collection

Chaque lampe a été photographiée avec une pièce de monnaie, déterminant ainsi l’échelle permettant la comparaison de grandeur de la lampe. Cette pièce de monnaie est de 1 centime suisse, ou 1 Pfennig allemand, ou plus récemment 1 centime d’euro. Ces trois pièces de monnaie ont la même grandeur, à savoir, 16 mm de diamètre.

Pour les lampes de la collection Aladin, cette pièce de monnaie est de 1 Euro (€), du fait que ces lampes-ci sont plus grandes de nature ; le diamètre en est de 23 mm.